LES DEFAUTS DE LA VISION

L’oeil normal ou emmetrope

Les défauts de la vision oeil normal

L’oeil normal ou emmetrope est un un œil ne possédant pas de défaut visuel.
La cornée : correspond à la partie antérieure transparente de l’oeil, c’est le premier élément réfractif de l’oeil.
L’iris joue le rôle du diaphragme, grâce à la pupille, dont le diamètre varie en fonction de la lumière.
Le cristallin : Il s’agit de l’autre lentille naturelle de l’œil. Sa forme varie, permettant ainsi l’accomodation ( la mise au point) des images sur la rétine.
La rétine est la membrane du fond de l’œil sensible à la lumière. Elle transforme l’énergie lumineuse en énergie électrique qui sera acheminée vers le cerveau via le nerf optique. Chez le patient emmetrope les rayons lumineux convergent pour se focaliser sur la rétine.separation

La Myopie ou oeil myope

Les défauts de la vision la myopie

La myopie faible ou moyenne n’est pas une maladie, mais lorsque la myopie est très forte (> 9 dioptries), il peut s’agir d’une pathologie évolutive au cours de la vie qui nécessite alors une surveillance rapprochée de l’ophtalmologiste.

La myopie apparait le plus souvent dans l’enfance et se stabilise à un âge variable. Plus la myopie débute tôt (6 ans), plus elle se stabilise tôt (à partir de 16 ans) ; plus elle apparait tard (18-20 ans), plus elle peut se stabiliser tard (28-30 ans).
La décision de traiter la myopie au laser peut être prise quand la myopie est stable depuis au moins 3 ans.

separation

L’hypermétropie ou oeil hypermétrope
Les défauts de la vision hypermétropie

Contrairement à la myopie, l’oeil chez l’hypermétrope est plus petit que la normale, avec parfois une cornée plate. L’image d’un objet qu’il soit de proche ou lointain arrive en arrière de la rétine et l’oeil voit flou en permanence surtout de près mais parfois de loin quand l’amplitude d’accommodation (zoom de l’oeil) n’est pas suffisante.
Les jeunes hypermétropes sollicitent en permanence leur accommodation. La nécessité d’une correction optique (lunettes ou lentilles) se fait ressentir plus ou moins tôt en fonction de la puissance du défaut optique hypermétropique et la capacité d’accommoder.
15% de la population est atteinte mais beaucoup de gens ne savent pas qu’ils le sont. L’hypermétropie non corrigée est responsable de fatigue visuelle de difficultés à fixer,et parfois de maux de tête.

separation

L’astigmatisme ou oeil astigmate

astigmatisme-oeil-astigmate

 

L’oeil normal présente une cornée globalement sphérique.
Chez l’astigmate, la cornée va être plus bombée dans une direction que dans l’autre (axe de l’astigmatisme).
L’image sur la rétine va se former en plusieurs points entraînant une vision floue.
L’astigmatisme peut être associé à une myopie ou à une hypermétropie.

separation

La presbytie ou oeil presbyte

Les défauts de la vision presbytie

La presbytie correspond à la perte progressive de l’accommodation. L’accommodation est une fonction naturelle de l’oeil qui lui permet par des mouvements incessants et ultrarapides du cristallin de voir net à toutes les distances (loin, intermédiaire, près).
La presbytie est liée au durcissement progressif du cristallin avec l’âge, elle commence vers 40-45 ans et atteint les deux yeux.
Elle peut se rajouter à un défaut optique préexistant (myopie, hypermétropie, astigmatisme).
Les hypermétropes ressentent plus précocement la gêne liée à la presbytie et souvent découvrent leur hypermétropie parce qu’ils n’arrivent plus à lire de près et ressentent le besoin de lunettes pour la vision de près.

Les myopes pensent souvent à tort qu’ils sont épargnés par la presbytie, car sans lunettes ou lentilles suivant la puissance de la myopie et de la presbytie, ils peuvent parfois lire de près ; mais en revanche lorsqu’ils portent leur correction de loin (lentilles ou lunettes), ils ne peuvent plus lire de près et ressentent la nécessité d’un équipement supplémentaire de près ou d’un système progressif (verres ou lentilles).